La bienveillance sous forme de conférence

Cette conférence est un résumé d’une formation originale créée et animée par Denis Capdeville sur le thème de la bienveillance et des innovations comportementales en entreprise. Disponible aussi en anglais.

 

 

Merci de partager

Publié dans comportement, Entreprise, Neurosciences | Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire

La bienveillance ou l’harmonie dans le management chez les dirigeants indiens

Le dimanche 26 mars dernier, j’assistais au séminaire «Harmonie dans le Management», organisé par le SACAR à Pondichéry, Inde du Sud. Il est étonnant de constater que la bienveillance dans les relations professionnelles est une préoccupation majeure des élites intellectuelles de pays non occidentaux, et que, bien plus encore, elle s’inscrit dans des enseignements de sages qui ont profondément marqué leur pays. Pour information à nos dirigeants, ce séminaire a commencé par une méditation de l’ensemble des participants.

Ce billet est une libre traduction de l’article publié le 26 mars 2016 par un confrère et ami, Mr Ashok Bhatia.

Les quatre piliers d’un Management Intégral selon l’enseignement de Sri Aurobindo sont : Sagesse, Pouvoir, Harmonie et Perfection. Parmi ceux-ci, Harmonie est un facteur clé pour les PDG et les chefs d’entreprise en vue d’atteindre leurs objectifs.

Un manager peut améliorer son efficacité en veillant d’abord à l’harmonie et à l’équilibre en lui-même, entre ses pensées et ses actions.

Continuer la lecture

Publié dans Entreprise | Marqué avec , , , | Un commentaire

La bienveillance commence par la pensée

aneNoël est une fête planétaire que s’approprient 7,5 milliards d’êtres humains. Durant cette période, même les conflits séculaires cessent quelques heures. Partout dans le monde, tous attendent cette date pour faire taire leurs griefs, les rendant instantanément insensés.

Si les raisons d’un conflit sont suffisamment importantes pour justifier une guerre et des morts, en quoi Noël les rend-elles caduques ? Si Noël a le pouvoir d’opérer une trêve dans un conflit qui dure parfois depuis des années, en quoi ce dernier est-il justifié ? Nous passons de la haine à l’amour puis revenons à la haine comme si nous changions de vêtements. Le comportement humain est-il aussi caricatural ?

Nous croisons souvent des personnes sincèrement étonnées que les gens – bien entendu, nous sommes « les gens » – soient si égoïstes entre eux. Elles se demandent honnêtement pourquoi nous ne parvenons pas à nous entendre entre nous, comment il se fait que chaque rencontre entre deux personnes soit si souvent vectrice d’affrontements et de souffrances.

C’est ignorer que l’égo, comme le cerveau, est à la fois la cause et le moyen. La cause de l’affrontement car l’unique raison de son existence est le fossé qui (apparemment) existe entre lui et tout ce qui n’est pas lui, en particulier n’importe qui d’autre. Le moyen car la compréhension de son fonctionnement invite au rapprochement vers n’importe quel autre en particulier et tous les autres en général.

Continuer la lecture

Publié dans comportement, Entreprise | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire

Formation : « Bienveillance et innovations comportementales », la 1ère étape est moi-même

birdsUne lutte fratricide et millénaire prend place en chacun de nous : F.B.I. vs C.I.A., ou la lutte pour le contrôle de la sécurité (et/ou de la satisfaction) intérieure. Dans ce contexte, la pratique de la bienveillance au quotidien est l’arbitrage intérieur entre notre Faculté de Bienveillance Intuitive et nos Comportements Inconscients Automatiques.

Cette dualité est réelle puisque 80% de nos 60 000 pensées quotidiennes sont identiques à la veille. Nous sommes sans cesse ballotés entre ces 2 options, et il est vraisemblable que quel que soit notre état de progression sur un chemin d’épanouissement personnel, nous continuerons jusqu’au bout d’être sollicité par nos programmes automatiques ou par de nouvelles possibilités existentielles et comportementales. Jusqu’à ce que nous remplacions les premiers par les seconds et que ceux-ci deviennent à leur tour automatiques.

D’un côté, nous pouvons ne nous préoccuper ni de nos pensées ni de nos actes, nous laisser vivre par nos pulsions habituelles et être vécus par notre réalité intérieure, arguer que nous avons toujours été comme cela, que même nos parents l’étaient avant nous. Ou nous pouvons casser le mythe de l’irréversibilité génétique, comprendre enfin que nos actes et notre environnement déterminent notre ADN et non le contraire. Nous pouvons alors vivre pleinement conscient de ce qui se passe en nous, tenter de corriger certaines tendances si d’aventure elles ne correspondent pas ou plus à notre état de conscience, ou à l’évolution de la société, ou si les mêmes situations se répètent quelles que soient les personnes que nous rencontrons, ou si cela occasionne souffrance en nous. Continuer la lecture

Publié dans Entreprise | Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire

Bienveillance, pensées et ligne du temps

DSC00177La pratique quotidienne de la bienveillance nous offre l’opportunité d’identifier nos programmes car elle dilate le temps séparant l’apparition d’un élément déclencheur de notre réaction.

Si nous sommes parvenus à créer et nous entourer d’un environnement professionnel bienveillant, les éléments déclencheurs propres à nous perturber restent légions. Ils peuvent être de nature réelle et/ou physique, ou simplement imaginaire, ce qui revient au même dans les effets.

L’élément déclencheur peut être une image qui apparait dans notre champ de vision, une musique que nous entendons, un parfum, un goût, une sensation physique. Nos sens par lesquels entrent les informations de notre environnement sont autant de portes par lesquelles des éléments déclencheurs vont activer des souvenirs, des émotions et des croyances. Parmi ces 5 sens, la vision est prééminente sur les autres et possède donc déjà la possibilité de nous confusionner. La 1ère croyance à laquelle personne n’échappe établit que ce que nous voyons a plus d’importance que ce que nous entendons.

Continuer la lecture

Publié dans comportement | Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire

La démonstration de la bienveillance (2)

jesuisL’adhésion au principe de la bienveillance en entreprise est quasiment unanime, en particulier dans ses aspects contagieux et irrésistible. Reste à traiter les questions pratiques de sa mise en œuvre, car la bienveillance est bien une histoire de pratique.

Les formations à la bienveillance laissent un impact remarquable dans les groupes de travail. Il y a un avant et un après. Un vent de fraicheur souffle chez les participants, tous s’accordent sur l’enthousiasme et l’envie de bien faire qui naissent à l’issue du séminaire, de la journée de formation ou de l’atelier. Néanmoins, lorsqu’on revient quelques semaines plus tard, beaucoup témoignent de manque de constance, d’absence de pérennité dans les changements. Les vieux comportements ont la vie dure.

On me demande s’il est possible d’en terminer définitivement avec certains comportements limitants ou mauvaises habitudes. L’expérience montre que rien ne se perd, que des habitudes que l’on a nourries pendant longtemps laissent des traces au fond de nous, n’attendant qu’une baisse de vigilance de notre part pour rejaillir de nouveau. Sans parler des atavismes de lutte et de méfiance envers l’autre qui couvent continuellement en nous, héritages des réflexes des premiers humains qui vivaient dans des environnements naturels hostiles.

Continuer la lecture

Publié dans Entreprise | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire

La démonstration de la bienveillance (1)

crapaud_rieurLors des formations à la bienveillance en entreprise, l’adhésion à son principe est quasiment unanime. Même s’il m’a été récemment, peut-être légitimement, répondu que l’entreprise n’a pas vocation à créer l’amitié et/ou résoudre les carences affectives ou sociales des individus. Ensuite, lorsque la théorie est acquise, c’est en travaillant sur sa mise en œuvre avec les groupes que les questions concrètes se posent.

Le principe théorique de la formation à la bienveillance est d’associer, à la lumière des neurosciences, des évidences existentielles et comportementales qui n’ont a priori aucun rapport entre elles. L’objectif est de porter un regard innovant sur notre manière de nous comporter avec nous-même, avec l’autre et avec le monde.

Lorsque l’aspect théorique de la formation à la bienveillance, en particulier sur ses aspects contagieux et irrésistible, sera démontré, surgiront alors les questions sur sa mise en œuvre pratique. Cela sera traité dans une 2ème partie.

Pour démontrer la théorie, il suffit d’associer quelques évidences existentielles à quelques récentes découvertes des neurosciences. Il est d’ailleurs possible de démontrer cette théorie par le bon sens logique comme de réfuter son contraire par l’absurde.

Continuer la lecture

Publié dans Entreprise | Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire

Please, be my Getz

isaac getz (2)J’ai assisté à la conférence d’Isaac Getz ce matin à Chateaubriand. Rentré le matin même des Etats-Unis, il fait 3 heures de route sans avoir récupéré ses bagages pour donner une conférence un samedi matin.

D’ailleurs, il nous fait gentiment remarquer que le samedi matin est plus propice au repos. Ne pouvant parler longtemps avec lui à l’issue de la conférence, je lui demande quand même l’autorisation d’utiliser son nom pour faire un bienveillant jeu de mots entre Getz et Guest.

« Please, be my Getz » pourrait donc se traduire par « S’il te plait, sois mon Getz » et « Please, be my Guest » par « Je t’en prie, sois le bienvenu. » Ces deux possibilités ne sont pas sans rapport si l’on considère la qualité de présence d’un M. Getz dans chaque entreprise.

Continuer la lecture

Publié dans Entreprise | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire

Les petits trucs de la bienveillance (2)

Rz_33Dans la série des petits trucs utiles et efficaces pour pratiquer la bienveillance, examinons aujourd’hui : Pourquoi laisser notre interlocuteur aller au bout de son idée sans lui couper la parole ? Dans la prise de parole comment privilégier la spontanéité sur le calcul ? Etre bienveillant avec soi-même, comment se débarrasser facilement d’un TOC ?

Mieux vaut prévenir que guérir ! Cet adage a toute sa place dans l’entreprise, en particulier lorsqu’on considère le coût des RPS. Construire les conditions pour reconnaître et désamorcer un possible stress en nous ou un possible conflit avec l’autre coûtera moins cher en efforts et en temps qu’avoir à les traiter s’ils sont déjà installés.

Voici trois techniques simples à mettre en œuvre qui désamorceront un éventuel stress ou d’éventuelles incompréhensions dans la relation professionnelle. Afin de pacifier la
relation que nous entretenons avec nous-même et avec l’autre.

Continuer la lecture

Publié dans comportement | Marqué avec , , , | Un commentaire

Le temps de la bienveillance est enfin arrivé

image003Prendre le temps de la bienveillance commence par prendre le temps d’en parler.

Ce sera bientôt chose faite les jeudi 19 et vendredi 20 mars prochains à Bordeaux, en compagnie de 3 intervenants de qualité et militants de la bienveillance de la 1ère heure : Juliette Tournand, Olivier Lajous et Franck Martin.

Le sujet abordé : « Pourquoi prendre le temps de la bienveillance ? Parce que c’est rentable pour l’entreprise. »

La qualité intrinsèque de la bienveillance est son immense pouvoir de suggestion, qui agit autant silencieusement qu’irrésistiblement. La bienveillance est toujours efficace, quel que soit l’environnement.

Dans le monde de l’entreprise, elle peut avoir besoin d’objectifs de résultats ou de retours sur investissements pour être enfin proposée, mais, soyons rassurés, notre interlocuteur serait quand même très bien informé de notre bienveillance si elle était spontanée !

Mon bonheur est intimement lié au bonheur de mon collègue, de mon client ou de mon fournisseur, et vouloir son bien-être me permet de l’obtenir aussi. Alors, pourquoi prendre le temps de la bienveillance ? Parce qu’il est temps de l’installer durablement, tout simplement.

Merci de partager

Publié dans Entreprise | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire