Please, be my Getz

isaac getz (2)J’ai assisté à la conférence d’Isaac Getz ce matin à Chateaubriand. Rentré le matin même des Etats-Unis, il fait 3 heures de route sans avoir récupéré ses bagages pour donner une conférence un samedi matin.

D’ailleurs, il nous fait gentiment remarquer que le samedi matin est plus propice au repos. Ne pouvant parler longtemps avec lui à l’issue de la conférence, je lui demande quand même l’autorisation d’utiliser son nom pour faire un bienveillant jeu de mots entre Getz et Guest.

« Please, be my Getz » pourrait donc se traduire par « S’il te plait, sois mon Getz » et « Please, be my Guest » par « Je t’en prie, sois le bienvenu. » Ces deux possibilités ne sont pas sans rapport si l’on considère la qualité de présence d’un M. Getz dans chaque entreprise.

Continuer la lecture

Publié dans Entreprise | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire

Les petits trucs de la bienveillance (2)

Rz_33Dans la série des petits trucs utiles et efficaces pour pratiquer la bienveillance, examinons aujourd’hui : Pourquoi laisser notre interlocuteur aller au bout de son idée sans lui couper la parole ? Dans la prise de parole comment privilégier la spontanéité sur le calcul ? Etre bienveillant avec soi-même, comment se débarrasser facilement d’un TOC ?

Mieux vaut prévenir que guérir ! Cet adage a toute sa place dans l’entreprise, en particulier lorsqu’on considère le coût des RPS. Construire les conditions pour reconnaître et désamorcer un possible stress en nous ou un possible conflit avec l’autre coûtera moins cher en efforts et en temps qu’avoir à les traiter s’ils sont déjà installés.

Voici trois techniques simples à mettre en œuvre qui désamorceront un éventuel stress ou d’éventuelles incompréhensions dans la relation professionnelle. Afin de pacifier la
relation que nous entretenons avec nous-même et avec l’autre.

Continuer la lecture

Publié dans comportement | Marqué avec , , , | Un commentaire

Le temps de la bienveillance est enfin arrivé

image003Prendre le temps de la bienveillance commence par prendre le temps d’en parler.

Ce sera bientôt chose faite les jeudi 19 et vendredi 20 mars prochains à Bordeaux, en compagnie de 3 intervenants de qualité et militants de la bienveillance de la 1ère heure : Juliette Tournand, Olivier Lajous et Franck Martin.

Le sujet abordé : « Pourquoi prendre le temps de la bienveillance ? Parce que c’est rentable pour l’entreprise. »

La qualité intrinsèque de la bienveillance est son immense pouvoir de suggestion, qui agit autant silencieusement qu’irrésistiblement. La bienveillance est toujours efficace, quel que soit l’environnement.

Dans le monde de l’entreprise, elle peut avoir besoin d’objectifs de résultats ou de retours sur investissements pour être enfin proposée, mais, soyons rassurés, notre interlocuteur serait quand même très bien informé de notre bienveillance si elle était spontanée !

Mon bonheur est intimement lié au bonheur de mon collègue, de mon client ou de mon fournisseur, et vouloir son bien-être me permet de l’obtenir aussi. Alors, pourquoi prendre le temps de la bienveillance ? Parce qu’il est temps de l’installer durablement, tout simplement.

Merci de partager

Publié dans Entreprise | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire

2015, année de la bienveillance dans l’entreprise

bienveillance_cforQuel que soit le chemin emprunté pour parvenir à la bienveillance, il sera le bon. Peut-être avons-nous la bienveillance chevillée au corps depuis toujours. Ou, après de multiples expériences, réalisons-nous la vanité du conflit. A la lecture des progrès des neurosciences, nous avons compris la neuroplasticité de notre cerveau et le pouvoir révolutionnaire du changement.

Nous sommes tentés, en cette période de bonnes résolutions, de prendre l’engagement d’installer la bienveillance en nous et dans notre entreprise ou notre service. Alors comment s’y tenir ? Si les fêtes de fin d’année sont synonymes de bonnes résolution, sans engagement réel de notre part nous reproduirons éternellement les mêmes schémas.

Mon cerveau, un meilleur ennemi qui ne s’use que si je ne m’en sers pas,

« Nos esprits sont tout ce que nous avons. Ils sont tout ce que nous avons jamais eu. Et ils sont tout ce que nous pouvons offrir aux autres … Chaque expérience que nous avons déjà eue a été façonnée par notre esprit. Chaque relation n’est bonne ni mauvaise que par l’implication de notre esprit. » Sam Harris

Continuer la lecture

Publié dans comportement, Entreprise, Neurosciences | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire

Bienveillance et libre arbitre

Rz_couleursLa plupart de nos comportements sont à classer dans la catégorie des habitudes. Certains scientifiques prétendent que notre personnalité est complètement constituée à 35 ans et que, passé cet âge, 95% de notre personnalité est formée de programmes inconscients automatiques. Nous serions des «organismes corps-esprit automatiques.»

Pourtant, nous ne sommes pas des animaux, et 2 concepts nous caractérisent et nous différencient définitivement de nos compagnons à 4 pattes : la métacognition et le libre arbitre. La métacognition est la possibilité d’être attentif à la pensée que nous avons ou à l’acte que nous posons en même temps qu’ils se produisent. Le libre arbitre est la possibilité de changer d’avis ou de comportement en même temps qu’il se présente à nous de choisir ou d’agir.

Mon chien, qui se prénomme Buzz, a une otite. Nous lui avons posé un col en plastique afin de l’empêcher de se gratter l’oreille. Lorsque je l’ai sorti ce matin pour ses besoins, il a été incapable d’uriner car son col l’empêchait de renifler le bon endroit ou uriner. J’ai dû lui enlever son col et il a pu uriner après avoir senti le bon endroit. Son mécanisme d’uriner semblait déclenché par la reconnaissance par son odorat d’un endroit convenable.

Continuer la lecture

Publié dans comportement, Entreprise | Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire

Questions / réponses sur la bienveillance

Suite à une mauvaise manipulation de wordpress, je n’ai pu répondre directement à ces deux questions car je n’avais pas les coordonnées des personnes. J’y réponds donc aujourd’hui.

Continuer la lecture

Publié dans Entreprise | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

La bienveillance pour un engagement durable dans l’entreprise

Rz_37bEn cette journée de la gentillesse, Franck Martin nous explique qu’être gentil n’implique pas d’être con. « Vous avez beau être le meilleur technicien du monde, si vous n’êtes pas capable de créer une relation de confiance qui s’exprime par un comportement de bienveillance, ce que vous aurez à communiquer ne sera pas pris en considération ».

Souffrance et désengagement

J’accompagne depuis 6 ans des personnes sujettes à des souffrances et troubles du comportement. J’utilise des techniques de thérapie brève (une thérapie brève ne vise pas l’origine du trouble comme le ferait une psychothérapie traditionnelle, mais est orientée solution et 1 seule séance suffit généralement).

J’ai reçu environ 2000 personnes, et nombreuses étaient celles dont la souffrance se manifestait sur leur lieu de travail et/ou dans leurs relations professionnelles. Beaucoup étaient arrêtées, médicamentées, pour des périodes parfois renouvelées sans réelle issue de dénouement. L’engagement qui était le leur lorsqu’elles ont intégré l’entreprise n’est plus qu’un souvenir.

Continuer la lecture

Publié dans Entreprise | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

La bienveillance, un art martial bien français pour l’entreprise

Rz_PERS023Un article paru ce jour dans le journal l’Est éclair propose une nouvelle approche de la gestion des conflits grâce à l’aïkido dans un collège de Troyes. Cette approche originale rappelle celle de la bienveillance. Un moyen de désamorcer le conflit dans l’entreprise et, par voie de conséquence, de renouveler l’engagement du salarié.

Le rapport entre le conflit, ou l’atmosphère conflictuelle, que vit un salarié et son engagement pour son entreprise peut paraître lointain. Le plaisir ou la souffrance que ressent un salarié dans son entreprise est pourtant directement lié à son engagement vis-à-vis d’elle.

Le rapport Gallup cité récemment dans de nombreux billets pointe l’engagement du salarié dans une moyenne de 13% pour l’ensemble des pays sondés. La France se situe dans la queue du peloton avec, en plus, le plus fort taux de salariés activement désengagés. Rappelons qu’un salarié activement désengagé agit à contrecourant des intérêts de l’entreprise, lorsqu’il ne se pose pas carrément en saboteur.

Continuer la lecture

Publié dans Entreprise | Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire

La bienveillance en pratique

Merci à Nicolas Cordier, qui publie un excellent billet que je relaie tel quel : « La présomption de confiance comme base du management ».

Rencontre à Hautmont (59) entre Laurence Vanhée, élue « DRH de l’année 2012 » en Belgique pour la révolution managériale qu’elle a contribué à instaurer au Ministère de la Sécurité Sociale belge, et Frédéric Lippi, président de LIPPI, fabriquant charentais de clôtures et portails métalliques.

Où comment la bienveillance, qu’elle s’illustre dans la « Présomption de confiance » ou la volonté de « Rendre Heureux (RH) », change l’environnement de l’entreprise.

Merci de partager

Publié dans Entreprise | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire

Ne jamais remettre la bienveillance à demain

Rz_28Ce billet approfondit l’article « Procrastiner ou remettre la bienveillance à demain » paru dans la revue Cadres et Dirigeants. Les commentaires qui suivent sont une libre traduction d’un article fort intéressant paru le 15 juin dernier sur le site : onewithnow.com : « Pourquoi nous procrastinons, les 5 avantages de la procrastination », écrit par Manal Ghosain.

« Si la peur est l’ennemi des rêves que nous poursuivons, la procrastination en est l’arme. La procrastination tue nos rêves et engourdit nos désirs. C’est la forme la plus redoutée de résistance. C’est une attitude ancrée qui est intelligente, persuasive, manipulatrice et très addictive.

Nous savons que la procrastination est nocive mais nous ne pouvons pas nous aider. Nous nous en inquiétons mais nous continuons de tergiverser. Pour quelle raison ? Si nous restons sur l’analogie de l’addiction, il doit se trouver des avantages immédiats à la procrastination qui expliquent cette dépendance.

Les avantages de la procrastination :

Voici quelques récompenses à la procrastination qui alimentent cette dépendance, et qui perpétuent un cycle de lutte et d’inaction.

Continuer la lecture

Publié dans comportement | Marqué avec , | Laisser un commentaire